20161004_145805_resized

 

 

 

 

 

 

14361241_547906058751481_966700238604682336_o

20160917_175044_resized_1

20160917_175114_resized

20160920_144135_resized_7

 

H

20160922_173901_resized

20160922_173948_resized

20160922_174008_resized

20160922_174309_resized

 

*

20160924_150458_resized

20160930_164425-1_resized

20160920_144549_resized_9

20160930_164942-1_resized

20161004_174617_resized_1

 

 

20161004_174602_resized_2

20160917_145840_resized_1

20161007_164049_resized

20160917_153128_resized_1

20161004_174644_resized_3

 

 

20161007_172913_resized

 

  EXPOSITION A NANTES " AU TEMPLE DU GOUT"- JANVIER 2016

 

 

20160114_180549_resized_41

20160115_175714_resized_21

20160115_112005-1_resized_3

20160114_180017_resized_31

 

 

20160114_180031_resized_38

 

Grand coup de cœur pour Agnès Doneau qui vient d’exposer au Temple du Goût, à Nantes, en janvier.

 

Cette artiste partage sa vie entre les bords de Loire et Florence.

Elle privilégie le noir et le blanc. Soit pour saisir des corps musclés qui savent capter la lumière

 elle utilise alorsl' huile et l’acrylique. Soit pour dessiner au crayon des dos qui racontent la douleur de l’exil.

Dans ces dernières fresques, le dessin au conté demande des heures de travail et raconte la longue errance,

 

le poids des deuils, l’anonymat.

…Et cependant la beauté est partout présente.

Le crayon sensible nous remue profondément. Il renvoie toute l’humanité de ces êtres en marche et vient réveiller notre humanité.

Agnès Doneau est une femme sensible, cultivée, grande artiste… engagée.

 

Monique Madic

Doneau 2